Coups de coeur en Touraine

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas publié sur le blog Freeculture. Je me suis décidé en ce milieu d’après midi car je viens de passer 4 jours en Touraine avec mon compagnon. C’était la première fois que nous nous rendions dans cette vallée des Rois et pour tout vous dire, moi qui suis habituellement plutôt éprise de grands voyages au bout du monde, j’y ai trouvé une forme de quiétude et ai été absolument éblouie par tout ce que j’ai pu voir et découvrir.

La forteresse royale de Chinon

La ville de  Chinon est située dans la région Centre Val de Loire, sa forteresse majestueuse surplombe la ville. Le château fort de Chinon a été construit par le Chinoncomte de Blois Thibaut Ier, il représente un rappel d’une époque rare pendant laquelle les histoires de France et l’Angleterre ont été étroitement liées.  Vous ne pouvez pas imaginer ce que fût pour moi cette journée pendant laquelle j’ai pu marcher sur les pas de Jeanne D’Arc. En effet, en 1429, dans le hall principal de la maison royale, une rencontre historique a eu lieu entre Jeanne d’Arc et le Dauphin du Roi (futur Charles VII).

L’affleurement de la roche sur laquelle la Forteresse Royale de Chinon a été construit est un site stratégique situé à la connexion de trois provinces françaises : Anjou, Poitou et  Touraine. Occupé depuis l’Antiquité cette place n’a jamais été lâchée depuis.

Patrimoine historique

Un château y a été construit dès la fin du 10ème siècle, et le comte de Blois Thibaut le Tricheur y construisit également une tour. Henri II Plantagenêt, qui était à la fois le comte d’Anjou et roi d’Angleterre de 1154 à 1189, a lui construit autour de la tour de son aïeul.  Ce faisant, il a donné à la forteresse une nouvelle structure que nous pouvons encore voir aujourd’hui.

Après un long siège, le roi de France (Philippe Auguste) a pris le contrôle de la forteresse et a ordonné la construction de Coudray Gardez en 1205.

En 1308, le site a été le théâtre d’un événement important dans l’histoire de l’Ordre des Templiers. Le “Grand Maître” Jacques de Molay et quelques autres hauts dignitaires de l’Ordre ont été emprisonnés ici avant d’être jugés, et ont ensuite été brûlés sur le bûcher à Paris.

En 1427, pendant la guerre de Cent Ans, la cour de Charles VII a été établi au château de Chinon. Ce fut là qu’il rencontra Jeanne d’Arc en Mars 1429.

Le déclin de cette forteresse a commencé au 17ème siècle, alors que le cardinal de Richelieu en était le propriétaire. En 1808, la propriété du monument a été transmis au Conseil d’Arrondissement, qui est aujourd’hui connu sous le nom de Conseil Général.

Une nuit de châtelain à Noyant-de-Touraine au château de Brou

Chateau de Brou hotel en TouraineComment faire pour passer 4 jour en Touraine sans avoir envie de vivre la vie de châtelain ? Pour notre part, ni une ni deux nous avons fait le choix de réserver une suite à 40km de Chinon dans le magnifique Château de Brou, monument unique de la fin du XVeme siècle.

A Brou, enfin, à Noyant-de-Touraine si le château aura tendance à nous immerger dans la vie des nobles de l’époque, rassurez vous nous nous sommes absolument senti  également au cœur du XXI eme siècle. Balnéothérapie, service au petit oignon, WIFI dans toutes les pièces, service de conciergerie … pour tout dire il s’agit tout de même d’une prestation de luxe mais à ce détail près que nous ne sommes absolument pas sur une base tarifaire luxe, car l’accès au château reste très abordable.
Avec ses 13 chambres le château de Brou entend bien ouvrir ce luxe, mais surtout cette page d’histoire, à tout un chacun. L’occasion de vivre un moment privilégié au coeur du parc historique de 100Ha dans lequel nous avons vu des chevreuils, des biches, des sangliers et tout un tas d’oiseaux dont je ne connais pas les noms, durant tout notre séjour.

Si vous cherchez un Hotel en Touraine je ne serais donc que vous conseiller le château de Brou.

Le musée Rabelais

Maison de RabelaisDimanche avant de rentrer sur Paris (2h30 de route) nous nous sommes rendu à  la Devinière, dans cette demeure où vécu le célèbre écrivain français Rabelais. Nous avons pu découvrir cette maison, dans le pays de Chinon (7km), où Rabelais passa son enfance. Gravures, livres et lettres originaux, portraits … l’occasion de découvrir un peu plus Rabelais, son œuvre et son inspiration. Nous avons également pu profiter de la superbe exposition, Ah Ah Ah “Le rire de rabelais“. Tableaux, affiches grand format, planches originales de Robida, Ripart, Dubout portent le thème du rire. La plupart de ces œuvres sont présentées pour la première fois. A ne pas rater !

Outre les visites historiques et patrimoniales nous avons aimé flâner sur les bords de la Manse, découvrir les rives de la Loire, les oiseaux se rassemblant avant leur longue migration, les couchers de soleil à n’en plus finir, le ciel aux millions d’étoiles resplendissantes … La Touraine, c’est aussi effectivement une nature préservée, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. Nous avons aussi adoré découvrir les mets du pays : vin de Chinon, fromage de St Maure de Touraine, melon de pays, charcuterie … nous nous sommes fait des festins dignes des écrits de Rabelais que nous ne pouvons que mieux comprendre après ce voyage.
Après une bonne 15aine d’années à barouder de par le monde, je me rend compte aujourd’hui que je ne connais pas vraiment mon propre pays, ou plutôt je me rend compte de la richesse de ce dernier.

Si vous aimez cet article, partagez le ...