C’est quoi la cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies comme le Bitcoin ne sont pas de véritables pièces physiques, mais elles sont devenues un phénomène financier à part entière. Vous en entendez parler depuis un moment mais ne savez pas trop de quoi il s’agit, s’il faut investir … Voici votre guide complet pour comprendre la cryptomonnaie.

c'est quoi le bitcoin

Le chemin de la cryptomonnaie jusqu’à lors a été tourmenté mais toutefois d’une puissance historique. Surtout pour celles qui sont là depuis le début. il n’y a qu’à voir le Bitcoin ! Sa valeur a stagné, étant quasiment nulle pour ainsi dire, ou en tous cas avait une valeur symbolique, avant de monter en flèche pour atteindre 20 000 $ en décembre 2017. Il a considérablement diminué depuis, mais on a bien vue que les cryptos étaient un véritable phénomène économique. Les cryptomonnaies étaient une plaisanterie il y a quelques années à peine ; aujourd’hui, l’ancien président Bill Clinton est sur le point d’être l’orateur principal à la conférence Swell créée par Ripple.

La notion de cryptomonnaie en a intrigué certains et en a découragé d’autres, et le concept a probablement déconcerté encore plus de gens. Certains pensent que c’est la vague du futur alors que d’autres la rejettent comme tout ce qui est nouveau. D’autres la pense outrageusement liée à la criminalité, ou encore à L’Empire du milieu, les rumeurs courent chaque jour. Il y a à l’inverse une partie des gens qui croit que la cryptomonnaie et la technologie qui la sous-tend peuvent changer le monde, en mieux ; il y en a d’autres qui la voient comme une tendance dangereuse qui gaspille l’énergie.

Mais si vous cherchez juste à comprendre et pourquoi pas entrer dans le « jeu » de cryptomonnaie, vous avez deux trois choses à comprendre.

Définition de la cryptomonnaie

Au lieu d’une pièce de monnaie ou d’un billet de banque que vous pouvez emporter avec vous, une cryptodevise est un actif numérique, donc immatériel, qui peut être échangé. La partie « crypto » découle de l’utilisation de la cryptographie à des fins de sécurité et de vérifications lors des transactions.

En utilisant la cryptomonnaie pour un échange au lieu de la monnaie fiduciaire, les propriétaires de crypto n’ont pas besoin de compter sur les banques pour faciliter les transactions, et peuvent éviter entre autres choses les frais qui s’appliquent avec les institutions financières.

En règle générale, les transactions en cryptodevises sont traitées, encryptées et exécutées via une technologie que l’on appelle le Blockchain. Les Blockchains sont conçues pour être décentralisées, et chaque ordinateur connecté au réseau doit donc confirmer avec succès la transaction avant qu’elle puisse être traitée. Idéalement, cela crée une transaction plus sûre pour toutes les personnes concernées. Cela peut aussi vous faire attendre un certain temps ; c’est l’un des principaux défauts que l’on reproche au Bitcoin. Le temps qu’il peut falloir pour qu’une transaction soit acceptée. C’est le prix de la sécurité.

Les transactions de cryptomonnaie sont placées dans un « bloc », et les ordinateurs du réseau se mettent au travail pour résoudre un problème mathématique complexe. Une fois qu’un ordinateur le résout, la solution est montrée aux autres sur le réseau, et si l’ensemble du réseau est d’accord que cette solution est correcte, ce bloc est ajouté à la chaîne et la transaction est terminée. Plusieurs transactions dans un même bloc rendent plus difficile l’édition d’une seule transaction ; le réseau reconfirme constamment la chaîne de blocs en route vers le dernier bloc et remarquera si une modification suspecte est effectuée sur une transaction dans un bloc.

Des monnaies à stocks limités

Parce que les cryptomonnaies doivent être minées, il y en existe une quantité limitée. Par exemple, il y a 21 millions de bitcoins (BTC).

Le Blockchain est particulièrement polyvalent ce qui a conduit à la création de nombreuses cryptomonnaies qui commencent à perturber le secteur bancaire et financier. La nature décentralisée du réseau est considérée comme plus sûre, et les entreprises – en particulier celles qui possèdent des actifs précieux – sont intéressées. Certaines entreprises n’ont fait que tremper leurs orteils dans l’eau de la chaîne de blocs. D’autres entreprises, comme Overstock, ont complètement remanié leur modèle économique pour l’intégrer.

Cryptomonnaie vs. banques

Il y a des banques intéressées par ce que le Blockchain peut faire pour elles, mais les cryptos comme Bitcoin ont été développées expressément pour éviter l’utilisation des banques. Les fans et les développeurs de crypto aiment l’idée d’un réseau décentralisé qui ne nécessite pas l’intervention d’autres parties pour traiter une transaction – et en tant que tiers avec un réseau centralisé, une banque n’est pas forcément bienvenue dans le système.

L’histoire du Bitcoin

Avant le Bitcoin, il y a eu quelques tentatives de monnaies numériques avec des ambitions similaires à celles de Bitcoin. Mais ils n’ont pas réussi à atteindre les mêmes sommets de popularité. Tant « B-money » que « Bit Gold » étaient des concepts de cryptomonnaie antérieurs qui incorporaient la solution de problèmes mathématiques dans le hachage d’une chaîne de blocs. La proposition de Bit Gold, rédigée par Nick Szabo, impliquait également une décentralisation.

La première itération de ce qui est devenu depuis la cryptomonnaie reste donc Bitcoin. Et cette histoire commence en 2009, lorsque l’entité connue sous le nom de Satoshi Nakamoto a créé et lancé la monaie virtuelle dans le monde. La véritable identité de Nakamoto est inconnue ; certains croient qu’il s’agit d’une personne, d’autres d’un groupe. La même année, le logiciel Bitcoin a été rendu public, permettant aux gens d’extraire (de miner) des bitcoins et de créer la première chaîne de blocs Bitcoin.

Une cryptothune à extraire ! Vous parlez d’une nouveauté ! Il s’est imposé comme une monnaie qui pourrait être utilisée pour la première fois en 2010, lorsque quelqu’un a utilisé avec succès 10.000 BTC pour acheter deux pizzas. Au moment de la rédaction du présent rapport, 10 000 BTC valent actuellement plus de 4.5 millions d’euros et en valait plus de 60 millions il y a quelques mois !!!

L’augmentation de la valeur de Bitcoin a été lente, mais au fur et à mesure que la cryptocouronne a gagné un public passionné, d’autres ont commencé à apparaître également dans l’espoir de poursuivre la tendance crypto/blockchain, connue sous le nom de altcoins. La Litecoin a été lancée en 2011 ; la Dogecoin, une cryptocouronne humoristique basée sur un délire a été lancée en 2013 et a actuellement une capitalisation boursière de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Le Bitcoin devient de plus en plus populaire chaque année, mais l’apogée du prix est limitée jusqu’à une flambée à la fin de 2017. C’était l’année la plus volatile ; 1 BTC valait moins de 1.000 dollars à la mi-janvier mais à la fin décembre avait atteint près de 20.000 dollars en valeur. Il a, bien sûr, chuté considérablement depuis.

Où puis-je trouver de la Cryptomonnaie ?

Il existe plusieurs méthodes différentes pour acquérir une Cryptomonnaie. Parmi ces méthodes considérez :

  • Les logiciels
  • L’échange de devises cryptographiques
  • L’échange de Cryptomonnaie en P2P
  • Distributeurs de cryptomonnaies

Selon votre choix dépendra un certain nombre de facteurs. Mais en premier lieu vous devrez décider si vous voulez acquérir de la Cryptomonnaie en l’extrayant ou en l’achetant.

Comment extraire la cryptomonnaie ?

L’extraction prend beaucoup de temps, coûte cher et consomme des quantités extrêmes d’énergie – certains disent qu’il s’agit d’une quantité d’énergie inquiétante.

Donc, si vous cherchez à vous lancer dans l’extraction de cryptocouronnes, restez réaliste et comprenez qu’il y a de grandes chances que ce soit une perte d’effort, d’argent, de temps. Les coûts du matériel et des logiciels miniers, qui sont constamment mis à jour et adaptés, s’additionnent. Et la consommation d’énergie nécessaire à l’exploitation minière dont il a été question plus haut ne manquera pas d’occasionner des dommages réels à votre facture d’électricité.

Les mineurs passeront beaucoup de temps à débattre entre des options puissantes et des options moins coûteuses. Le matériel minier tel que les mineurs ASIC offre de la puissance, mais une grande unité de traitement graphique (GPU) pour votre ordinateur peut aussi être utilisée pour extraire la Cryptomonnaie à un coût moindre.

Ce qui fait que les gens continuent à y venir tout de même, c’est de savoir que quelques jours de chance peuvent aider à récupérer certaines pertes avec la cryptocouronne nouvellement découverte. L’ordinateur cherchera continuellement la Cryptomonnaie en résolvant les équations mathématiques mentionnées précédemment. Si votre ordinateur résout le système et réussit à hacher un bloc à la chaîne, vous êtes récompensé par la Cryptomonnaie.

Avec tant de gens qui minent, un ordinateur seul ne trouvera pas grand-chose. Tant de gens se joignent à des pools miniers pour combiner leur puissance de calcul avec d’autres dans le monde entier. Lorsqu’un ordinateur réussit à exploiter une mine, la récompense est partagée dans l’ensemble du pool.

Comment acheter Cryptomonnaie

L’exploitation minière est coûteuse et utilise une quantité absurde de ressources, donc c’est compréhensible si vous voulez opérer d’une autre façon pour obtenir de la Cryptomonnaie. Heureusement, vous pouvez maintenant l’acheter de différentes manières.

La façon la plus populaire et la plus courante d’acheter de la Cryptomonnaie est par l’intermédiaire d’un échange de Cryptomonnaie. Un échange se fait sur une plateforme qui vous permet de vendre ou d’acheter une Cryptomonnaie. Certaines vous permettent d’utiliser des devises comme l’euro ou le Dollars pour acheter, mais pour d’autres vous devrez parfois déjà posséder des cryptodevises comme du BTC que vous pouvez échanger contre une autre.

Certaines bourses existent en tant que plates-formes simplement pour le commerce – ironiquement, ces bourses sont centralisées. Cela offre la commodité d’acheter ou de vendre simplement de la Cryptomonnaie contre des frais. D’autres méthodes d’échange, comme le peer-to-peer (P2P), offrent la possibilité de vous mettre en contact directement avec là personne à qui vous achetez. Faites des recherches non seulement pour voir si l’offre est intéressante, mais aussi pour connaître leur réputation ; un échange p2p avec une réputation miteuse peut être un billet aller simple pour se faire arnaquer.

L’achat de Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies dans un système d’échange est généralement un processus assez simple. Les plateformes comme Coinbase ou Coinmama vous permettent de les acheter avec votre carte de crédit.

Une autre révolution pourrait bien voir le jour avec les DAB BTC. Des distributeurs de Bitcoin ou/et autres monnaies, contre votre carte bleue ou du cash. Il en existe déjà quelques uns.

Nous espérons qu’à la suite de cet article vous commencer à y voir plius clair. Nous continuerons de rédiger des articles sur la thématique, restez connectés !